News

La ferme d’argentin s’habille graphiquement

À Lièpvre, le chantier de la ferme d’argentin touche à sa fin. Tous les éléments mobiliers s’habillent de panneaux graphiques qui racontent l’histoire de l’agronomie du néolithique jusqu’à nos jours. Un herbier numérique présente les plantes le plus connues et suscite l’intérêt de faire soi-même son herbier. Le public pourra ainsi non seulement ramasser des plantes mais aussi les sécher dans l’atelier. La station météo s’installe et enregistre toutes les données du site, la ferme va devenir une véritable ressource météorologique.

Le graphisme est en harmonie avec la saison actuelle grâce aux couleurs scintillantes qui symbolisent les verts tendres du printemps….

En savoir plus »

Châtenois prépare sa Maison du Tourisme et du Patrimoine

Notre équipe est heureuse de partager nos moments forts de l’Atelier-Aile2 qui vient d’être sélectionné pour imaginer la future Maison du Tourisme et du Patrimoine à Châtenois avec les architectes Philippe Baussan et François Palanché.

Le croisement touristique autour du vin, des grandes randonnées, du vélo, de l’histoire du sel, de l’histoire médiévale sera au rendez vous dans la maison Scheibling, bientôt office de tourisme. 

Le projet s’organisera entre les espaces intérieurs de la maison et extérieurs des jardins.

Telle une zone de rencontre, la maison du tourisme sera le lieu de rassemblement et d’organisation et de départ de belles aventures… Le projet sera rythmé par de l’école de la musique qui trouvera sa place à l’étage de la maison.

Équipe : Architectes mandataires : Philippe Baussan et François Palanché, Scénographie : ATELIER-AILE2 ; BET structure : SIB ; Fluides thermiques : IMAEE ; Paysagiste : MILOCHAU ; Acousticien : INGEMANSSON ;…

En savoir plus »

La mairie de Ferrette prépare son musée

Enfin, en pleine pandémie, les travaux démarrent pour le musée de Ferrette,  au rez-de-chaussée de la mairie. 

Le bâtiment caractéristique de la ville haute médiévale de Ferrette, au pied des ruines du vaste château seigneurial a été construit en 1572.  Trésor historique tant pour son histoire, son architecture et son rapport au château, ce bâtiment est inscrit à l’Inventaire des Monuments Historiques. 

La mairie qui occupe les étages du bâtiment va vivre intensément le chantier de requalification des espaces en musée. 

Les espaces voutés vont retrouver leur éclats… nous vous tiendrons au courant de ces travaux.

En savoir plus »

Clin d’œil du renne

Avant de partir en congés manger des « bredelés », nous vous adressons ici un clin d’œil de renne.

Image de notre chantier que nous finalisons à Liepvre dans la vallée de Sainte Marie aux Mines, avec l’institut Tournesol, une structure solidaire accompagnant les personnes en situation de handicap et en insertion professionnelle.

Exclusivement dédié à l’animation, le site propose un parc végétal et animalier présentant l’histoire du vivant domestiqué, et ceci dans un fabuleux site, sorte de parenthèse naturelle.
Vous pourrez visiter cette ferme cet été….

En savoir plus »

Nancray, un concentré de paysages

Sous l’égide de DWPA architectes et de Vincent Mayot paysagiste, notre équipe est arrivée en seconde position pour le concours de réhabilitation du site du Musée des Maisons Comtoises à Nancray.

Notre projet propose une refonte de l’accueil et une valorisation du site par un parcours qui respecte le programme demandé.

Volontairement pensée comme une conception globale du paysage, de l’architecture et de la scénographie, notre proposition s’appuie sur l’esprit du lieu au travers des croquis de Jean Garneret, curé dessinateur de l’architecture et du paysage de la région. 

Tout est là : les vallons, les bois, les hauts, le ciel, une sorte d’infini à plusieurs échelles : un concentré de paysages….

En savoir plus »

Atterissage à la Base Aérienne 136

Les avions sont arrivés et sont présentés au sein de l’ancienne Base Aérienne 136 reconvertie en centrale photovoltaïque.

En effet, 5 ans après la réalisation de la géode et du parcours extérieur par les architectes Cartignies et Canonica, vous pouvez découvrir les 3 hangarettes qui abritent un avion Jaguar, un réacteur Pratt & Whitney J-57 et un avion F-100. Vous découvrirez l’histoire de la base aérienne 136 Toul Rosière à travers les avions et les hommes ayant officiés sur cette base….

En savoir plus »

After, recherche en design

Un très grand merci à Aurélien pour cette présentation du travail de recherche en design que je mène à la Haute école des Arts du Rhin. 

Notre discussion passionnante sur la discipline du design, reflète plusieurs enjeux du design qui me préoccupent….

En savoir plus »

Plan de vol du re-confinement

L’ATELIER — AILE 2 reste en activité pendant cette deuxième phase de confinement contre la COVID-19.

Convaincues que la culture est un bien de première nécessité, nous restons disponible via les outils numériques.

Portez-vous bien et à très vite.

En savoir plus »

Le globe _ OR NORME

Merci à Aurélien MONTINARI pour cette présentation du projet du globe céleste de Coronelli, présenté au public depuis ce week-end à l’Observatoire astronomique de Strasbourg.

https://ornorme.fr/articles/lobservatoire-astronomique-de-strasbourg-devoile-un-objet-a-la-valeur-patrimoniale-exceptionnelle/

En savoir plus »

Revoir le ciel de Louis XIV

 

Réalisé d’après la seconde édition des planches du moine cartographe vénitien Vincenzo Coronelli (1650-1718), le globe de Coronelli strasbourgeois est redevenu un objet d’étude et de fascination.

Nous avons ici une nouvelle preuve qu’il est bénéfique de prendre son temps pour se révéler de beaux objets. En effet, démarrée début 2019, la valorisation de cette pièce maîtresse de la collection de l’Observatoire astronomique de Strasbourg a été une aventure minutieuse.

Les 24 fuseaux de papier, le métal et la partie mobilier en bois ont été totalement restaurés par Mathilde Mouilleron et Georges vom Dorp.

 

Nous avons proposé un dispositif innovant et poétique, entre projet scientifique et pédagogique, le public compare les cieux.

Nous avons pensé et dessiné un outil de médiation qui confronte le ciel de Louis XIV à nos images actuelles du ciel.

Grâce à un système de tablette numérique et de projection, nous tournons le globe sans tournons le ciel du XVIIème siècle sans jamais toucher le globe de Coronelli. Et nous comparons les cieux en superposant les données astronomiques récentes à partir des outils du Centre de données astronomiques de Strasbourg, avec le ciel du 5 septembre 1638, date de naissance de Louis XIV.

Ce dispositif est un point d’étape du nouveau parcours de visite guidé autour du patrimoine de l’Observatoire.

 

Daté de 1697, fabriqué par Gatellier, le globe céleste de Coronelli a été soigneusement restauré et protégé dans son écrin fait sur mesure et au millimètre près….

En savoir plus »