Revoir le ciel de Louis XIV

Partager
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

Réalisé d’après la seconde édition des planches du moine cartographe vénitien Vincenzo Coronelli (1650-1718), le globe de Coronelli strasbourgeois est redevenu un objet d’étude et de fascination.

Nous avons ici une nouvelle preuve qu’il est bénéfique de prendre son temps pour se révéler de beaux objets. En effet, démarrée début 2019, la valorisation de cette pièce maîtresse de la collection de l’Observatoire astronomique de Strasbourg a été une aventure minutieuse.

Les 24 fuseaux de papier, le métal et la partie mobilier en bois ont été totalement restaurés par Mathilde Mouilleron et Georges vom Dorp.

 

Nous avons proposé un dispositif innovant et poétique, entre projet scientifique et pédagogique, le public compare les cieux.

Nous avons pensé et dessiné un outil de médiation qui confronte le ciel de Louis XIV à nos images actuelles du ciel.

Grâce à un système de tablette numérique et de projection, nous tournons le globe sans tournons le ciel du XVIIème siècle sans jamais toucher le globe de Coronelli. Et nous comparons les cieux en superposant les données astronomiques récentes à partir des outils du Centre de données astronomiques de Strasbourg, avec le ciel du 5 septembre 1638, date de naissance de Louis XIV.

Ce dispositif est un point d’étape du nouveau parcours de visite guidé autour du patrimoine de l’Observatoire.

 

Daté de 1697, fabriqué par Gatellier, le globe céleste de Coronelli a été soigneusement restauré et protégé dans son écrin fait sur mesure et au millimètre près. Une estrade a été spécialement réalisée pour sa mise en place et tout est tiré à 4 épingles autour de ce bel objet de 80 kg,

 

Merci à Delphine Issenmann, chargée des collections et de l’inventaire, et à Pierre-Alain Duc, directeur de l’Observatoire pour leur confiance dans la conception, réalisation de ce beau projet.